Exposition à venir

Mehrangiz suit les règles de la peinture traditionnelle chinoise, exprimées par Pierre Ryckmans (Simon Leys, propos sur la peinture du Moine Citrouille-Amère 2007) tout en ayant son approche personnelle.
 
La peinture à l’encre de Chine se fonde sur l’Unique trait de pinceau, sur la simplicité, l’harmonie et la beauté du vivant.
 
Le maniement de l’encre confère la formation technique ;
La maîtrise du pinceau confère la vie ;
Les monts et les fleuves confèrent les structures organiques ;
Les lignes et les rides confèrent la capacité de métamorphoser la peinture ;
L’océan confère le sentiment de l’univers ;
Une simple flaque confère le sentiment de l’instantané ;
Le non-agir confère la capacité d’agir ;
L’Unique trait de pinceau confère l’infinité des traits de pinceaux ;
La souplesse du poignet confère l’irrésistible manifestation du talent.